Le respect!

Qui n’a pas déjà fait face à une situation où le manque de respect vous a blessé ou même choqué…? C’est peut-être votre enfant qui vous a manqué de respect, un collègue de travail, un proche? Mais d’où vient ce type de comportement? Je ne prétends pas connaître la réponse parfaite à cette question, mais du moins je crois connaître une bonne clé à cette énigme. Je crois fermement que la valeur du respect est une question d’apprentissage par l’exemple! L’exemple de nos parents et des personnes influentes de notre entourage. Je crois que le respect est une valeur qui s’impose, mais avant toute chose qui s’apprend. Votre enfant a donc besoin d’un entourage qui impose le respect avec… respect.
Le terme «imposer» peut sembler ferme et directif. Mais en fait, on peut imposer pratiquement n’importe quoi à n’importe qui avec une attitude positive, de la politesse et une confiance en soi marquée! Le respect ne s’impose aux autres pas par la force ni les menaces. Mais par un sourire et une attitude polie et enjouée. Rappelez-vous qu’un sourire en attire un autre, une politesse en attire une autre, une charité en attire une autre… Et la liste est encore longue!

Si vous désirez être respecté, il faut tout d’abord être respectueux.

Comment enseigner le respect? Comme j’ai dit plus haut, par l’exemple. Surtout chez les enfants. Nos petits êtres chers ne manquent jamais une seconde pour répéter les gestes et les mots de leurs parents et de leurs idoles. Il est donc primordial qu’un enfant soit entouré de modèles respectueux et c’est ainsi que l’apprentissage commence.
Où est la place du karaté dans tout ça? Le manque de respect, l’intimidation et tout comportement similaire ne sont pas tolérés dans une école de karaté. L’encadrement sérieux et «strict» de l’enseignement impose le respect dès le premier cours. Un bon instructeur est avant toute chose une bonne personne qui saura imposer la politesse, le savoir-vivre et le respect avec le sourire et la courtoisie et bien entendu, tout ceci par l’exemple! Les karatékas savent qu’un comportement déplacé sur les tatamis et même à l’extérieur (en cas plus grave) entraînera des conséquences auprès de leur instructeur.

Le respect est appris par le pratiquant par l’ambiance du dojo et surtout l’imposition de celui-ci par l’instructeur et ses coéquipiers. Dans mon dojo, le manque de respect n’est en aucun temps toléré et les situations problématiques sont corrigées dès qu’elles surviennent.

Le respect mutuel est le fondement même d’une société saine où il fait bon vivre. Pour progresser en karaté, le respect n’est pas une option, c’est le fondement même de l’apprentissage. De cette manière, tous les pratiquants savent que pour avancer en grade, ils doivent être courtois, polis et respectueux. En prime, ils seront heureux de respecter les autres, car les autres le leur rendront. J’ai dit plus haut, un sourire en attire un autre. Donc, le respect inspire et attire le respect.
En résumé, respecter les autres et la meilleure façon de se faire respecter, mais surtout de l’être envers soi même! Vous croisez une personne sur votre chemin qui n’est pas capable de vous rendre cette politesse, pas de problème, passez votre chemin. Vous n’avez pas besoin de ce genre de personne dans votre vie. Moi j’appelle ces personnes des moufettes! Quand on les croise, ça pue. Et de trop près ça lève le cœur (je le pense, mais je ne leur dis pas, ce serait impoli)! Ces rencontres nous sont souvent imposées, car on ne sait jamais quand elles croiseront notre route. Je vous conseille fortement de ne pas essayer de les écraser, ça sent encore plus fort et l’odeur nous reste collée à la peau plusieurs jours! Passez votre chemin, les moufettes ne valent pas la peine que l’on s’attarde à eux. Évitez-les le plus possible vous finirez par les oublier.

Soyez courtois, polis, aimables et respectueux. Laissez aller les choses ainsi et le temps fera son œuvre!

Respectueusement vôtre!

Crédit photo pour cet article : Stéphane Audet
Menu